TALK PLAY LOVE - ANYBAND
ANYBAND

Bienvenue cher visiteur, tu entres dans l'enceinte du quartier général des Anyband.

Avant de t'inscrire, lis bien les règles du forum ! Tu as été prévenu =D

Je te souhaite une bonne visite et à bientôt peut-être ^^

Anyband.



 
AccueilAccueil  [TPL] ANYBAND  2FIGHT V.4  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 AnyStory - V4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
xaria
AnyFondatrice
AnyFondatrice


Féminin Messages : 767
AnyRéputation : 11
Date d'inscription : 27/10/2009
Age : 25
Localisation : Nice

MessageSujet: AnyStory - V4   Dim 1 Nov - 14:10



ANYBAND - TALK PLAY LOVE

¤¤-------(°: AnyStory :°)-------¤¤

Introduction :

Kol qui avait créé un gouvernement totalitaire. Il oppressait et bafouait les règles élémentaires de la liberté. Ce gouvernement se faisait appeler les Norights, la ville était sous leur contrôle... Ils avaient réduits les droits de chacun et prohibé toute forme de pensée individuelle afin de s'assurer une domination totale sur le peuple.
La musique, la peinture, le dessin et la littérature, étaient soumis à des règles strictes et servaient de propagande. Le contrôle que le gouvernement exerçait sur les citoyens étaient total et personne ne remettait en question le bien fondé de ses pratiques.
Au sein de cette ville, où le simple fait de penser différemment était jugé comme un acte de trahison, un groupe de rebelles avait vu le jour, les Anyband... Ces résistants s'étaient révoltés contre l'abus de pouvoir et voulaient redonner au mot Liberté tout son sens, ils étaient prêts à tout pour renverser cette dictature de l'esprit.

Mais dans un monde qui avait oublié ce que vivre signifiait, leur tâche n'était réellement pas facile, d'autant plus que Kol, le chef de la ville, avait les moyens qu'il fallait pour les détruire...

Chapitre 1 : ANYBAND

C'était une nouvelle journée qui commençait, une journée ordinaire, où personne n'avait le droit de parler, ni de jouer et encore moins d'aimer. Aucun d'entre eux n'osait enfreindre les règles que Kol avait mis en place. Sauf un groupe de résistants. Ils étaient en tout quatre. Quatre valeureux combattants, qui n'avaient pas froid aux yeux, leur soif de vengeance était tellement grande que même l'enfer ne leur faisait pas peur.

Le plus fort se nommait Kyo, il se faisait respecter par tout le monde, nul n'osait le défier. Il était auparavant le bras droit de Kol mais, après quelques péripéties, il avait décidé de fuir sans laisser de traces pour pouvoir un jour le vaincre. Cette honorable personne s'était mariée avec une jeune femme du nom de Eun Byul. Grâce à leur amour ils eurent un enfant du nom de Xaria. Malheureusement, la jeune maman fut assassinée par les sbires de Kol ,car elle avait entendu quelque chose qu'il ne fallait pas entendre . Pour la faire taire ils firent simple et la tuèrent. Quant à Xaria elle n'avait que 7 ans lorsque sa mère mourut, elle fut élevée par son père jusqu'à l'âge de 12 ans...

Ensuite il y avait Baby-M qui était aussi fort que Kyo. Il travaillait aussi sous les ordres de Kol. Lorsqu'il eut appris les manigances de ce dernier, il décida de fuir loin de la ville avec son fils, Master baby...
Puis, il y avait Typa, elle était moins forte que Kyo et Baby-M ,mais elle était bien plus intelligente qu'eux. Elle travaillait en tant qu'architecte sous les ordres de Kol. Vous avez bien compris, c'était elle qui avait fait tous les plans de la ville, ce qui était très pratique.

Et enfin il y avait Xela. Une femme avec des pouvoirs surnaturels. En effet elle pouvait voir le futur et le passé de quelqu'un en le touchant. Elle avait aussi donné naissance à un enfant, qui se nommait Gerro...
Ces quatre résistants n'avaient qu'un seul et unique objectif, c'était de tuer Kol et de rendre la liberté au peuple. Mais, leur courage, leur force et leur désir de vengeance allaient-ils suffire pour éliminer la créature la plus puissante qu'ils n'avaient jamais pu voir jusqu'à présent ? Cet homme diabolique qui n'avait peur de rien. Lui qui dégageait une aura tellement forte que personne n'osait lever les yeux devant lui. Ce personnage machiavélique qui avait osé tuer des innocents parce qu'ils leur manquaient une jambe, un pied, une main... Lui qui était sans pitié, lui qui était tout simplement leur chef...

Chapitre 2 : Le quotidiens des Anyband.

L'usine désaffectée était le Quartier Général des Anyband. Elle était située aux frontières de la ville, les NoRights n'avaient aucune chance de trouver cet endroit ou encore d'y accéder... Enfin presque aucune chance. Les seules personnes qui étaient au courant de l'existence de l'usine était Typa et son ancien assistant, Lee Sun-Woong.
À l'intérieur du Q-G, les Anyband étaient en train d'organiser des plans contre le gouvernement. Baby-M faisait des croquis de graffitis qu'il pourrait reproduire sur les murs de la ville le lendemain... En effet, il avait projeté de sortir de sa cachette pour aller faire des graffitis sur les immeubles, mais voulant être certain de ne pas perdre de temps à chercher quoi faire en étant planté debout devant un mur à la vue des NoRights, il tentait de se faire des croquis pour savoir à quoi s'attendre. Seulement, cela devait faire près d'une heure qu'il tentait désespérément de se trouver au minimum deux croquis à faire, mais rien ne lui plaisait ! Un peu perfectionniste, il trouvait toujours un défaut à tous les dessins qu'il avait créés...

Quant à Xela, elle était dans la salle d'archive, elle avait passé une bonne partie de la journée à lire des documents datant de la création de la résistance. Mais elle n'avait rien trouvé d'intéressant. Typa, était en train de faire des affiches, aussitôt terminées, elle était partie les coller un peu partout dans la ville. Et enfin, Xiah, était en train de pirater quelques dossiers confidentiels des NoRights...

Le lendemain matin, Typa était sortie vérifier que ses jolies affiches ornaient toujours les murs d'un quartier. Elle constata légèrement attristée que ses jolies affiches avaient été arrachées.
"Ils sont quand même chiant, comment ose-t-il arracher de si belles affiches ?! Souffla la jeune fille."

Elle repeupla donc discrètement les murs, elle eut l'idée de rajouter la mention : Ne pas arracher ! ou, Arracher ces affiches provoquent la fleuraison de deux nouvelles.
Les NoRights étaient vraiment stupides et devaient avoir remarqué que plus ils arrachaient d'affiches plus elle en recollait, enfin ce n'était pas son problème s'ils étaient lents à la détente. Bien sûr ses affiches faisaient moins long feu que les tags de Baby-M mais bon. Justement en parlant de lui, il s'était rendu tel que prévu dans les quartiers de la ville pour faire quelques graffitis sur les immeubles, sa mission était l'une des plus dangereuses, car les NoRights se baladaient souvent dans ces lieux. À la fin de la journée, Baby-M avait rempli une zone entière de graffiti. Les NoRights, étaient fous de rage à chaque fois qu'ils voyaient une affiche ou un tag sur lequel a été écrit « TALK PLAY LOVE ». Ce qui faisait rire Xiah, en effet, il aimait voir les graffitis que faisait Baby-M. Mais à chaque fois, qu'il allait faire un tour vers ces lieux, il se faisait toujours remarquer par les NoRights. Mais, ils se faisaient du mal pour rien car, Xiah réussissait toujours à les semer. Ce qu'ils les énervaient davantage. Quant à Xela, elle était en train d'envoyer des messages aux NoRights. Bien sûr, elle faisait bien attention de ne pas se faire prendre grâce au satellite. Après avoir fini, elle prenait son fils, Gerro sur le toit d'un immeuble abandonné, histoire de respirer un peu d'air frais. Arrivée sur place, Xela regardait le ciel et dit à son fils :

"Les ordinateurs sont proches du ciel, ils sont infinis et te réservent toujours des surprises. Jamais tu ne verras un ciel identique, jamais tu ne verras un réseau, une mémoire identique à une autre."

Gerro ne comprenait pas tout ce que sa mère lui disait, ce qui était tout à fait normal pour un enfant de 10 ans. Alors, il avait demandé à sa belle et précieuse maman qu'elle lui explique ce qu'elle entendait par là. Il eut comme réponse :

"Quand tu seras grand, tu comprendras. ^^"

1 an plus tard, la ville était devenue encore plus chaotique et le rêve des Anyband était devenu de plus en plus difficile à réaliser...

Chapitre 3 : Merci Maître.

Le 18 décembre 2009, les Anyband avaient prévu d'attaquer les NoRights. Une longue et interminable guerre allait éclater. La veille, c'est-à-dire le 17 décembre 2009, le groupe de rebelles avaient réussi à sortir de la ville grâce au plan de Typa et au piratage informatique de Xiah. Ils avaient comme objectif de mettre en sécurité leurs enfants. Pour cela, il fallait impérativement sortir de la métropole. En effet, à l'extérieur de la ville, un homme appelé Shin Woo, un MAITRE du combat maîtrisant des techniques de haut niveau, vivait non loin de la cité. Ce mystérieux et prodigieux maître, était l'une des rares personnes qui maîtrisaient les quatre éléments, le feu, l'eau, la terre et l'air.

Les Anyband se sont donc rendus chez ce vieil homme. à peine arrivés, le maitre leur jeta une technique que peu de personnes pouvaient contrer, mais il faut dire que c'était un vrai jeu d'enfant pour nos quatre héros.
« Merci pour votre accueil chaleureux, maitre » Fit Xiah avec un grand sourire.
Les Anyband, étaient tous très heureux de sentir pour la première fois en 8 ans la joie de vivre. Ils étaient tous sans exception, dans le bonheur total. Quand tout à coup Xela eut une vision qui portait sur l'avenir. Elle avait vu son fils Gerro, ayant la vingtaine, dans le quartier général des Anyband, dire : « Aujourd'hui, je vais les rendre fou ces NoRights ! Ils vont voir de quel bois je me chauffe ! » Puis la vision s'était arrêtée. L'expression de Xela changea d'un coup. Le maitre avait très bien compris qu'elle avait eu une vision ,mais les autres n'en savaient absolument rien.

« Je ne vais pas tourner autour du pot, pourquoi vous êtes venus ? Que me voulez-vous ? Et qu'attendez-vous de moi exactement ? » Fit le maitre avec un ton sévère.

Xiah avait pris la parole et il lui expliquait que Kol avait instauré un gouvernement totalitaire. Qu'il oppressait et bafouait les règles élémentaires de la liberté... Que plus personne ne pouvait rêver, plus personne ne pouvait huer et plus personne ne ressentait de l'amour pour qui que ce soit. Des gens ont été assassinés, torturés et même brulés pour rien. Puis, il expliqua que la réussite de Kol, était parce qu'il avait utilisé des techniques secrètes et taboues...
« Je suis déjà au courant ! D'ailleurs tu ne réponds pas à mes questions ! Je veux une réponse claire et précise ! » Fit le maitre en lui coupant la parole.

Les Anyband n'en croyaient pas leurs oreilles, comment une personne qui habitait hors de la ville pouvait en savoir sur le chaos qui régnait dans leur métropole ?
« Co...comment vous pouvez être au courant maître ? Vous n'avez pas mis les pieds en ville depuis des années ! » Demanda Baby-M.
« Vous ne répondez pas à mes questions ! » Répondit le maitre avec un ton encore plus sévère.

Xiah avait donc repris la parole et lui demanda de bien vouloir élever et entraîné leurs enfants pendant leur absence. Le maitre avait bien évidemment compris ce qu'ils projetaient de faire. Malgré cela, il accepta quand même.
« Très bien, partez avant qu'il ne soit trop tard ! » Fit le maître.
Après un dernier au revoir, les Anyband avaient repris la route vers la métropole. Pendant ce temps Shin Woo n'avait pas une minute à perdre.
« Hey, l'entraînement commence aujourd'hui ! » Fit le maître avec un sourire au bout des lèvres.

Chapitre 4 : Est-ce la fin des Anyband ?

à peine arrivé en ville, les Anyband se sont mis au travail. Après avoir terminé ce qu'ils avaient à faire, le groupe de rebelles allaient s'endormir, les parents pensaient à leurs enfants. Quant à Typa elle tentait de s'imaginer comment serait la ville sans se foutu gouvernement à la noix. Les gens seraient surement plus heureux qu'en ce temps-là ! Si seulement le monde pouvait savoir ce qu'ils seraient prêts à donner pour leur rendre leur Liberté , mais hélas, ce n'était pas si simple que cela. Et dire que les gens ne devaient même pas être conscient qu'il y avait un petit groupe de personnes qui tentait de les sauver en mettant leur vie en péril chaque jour. Ça faisait pitié, mais bon, c'est l'intention qui compte et non la gloire ...
Le lendemain matin, le 18 décembre 2009, les Anyband avaient repris la totalité de leur énergie. Avant de sortir pour mettre leur plan à exécution, ils avaient refait un récapitulatif de ce qu'ils devaient faire. Ensuite, ils prirent leur courage à deux mains et sortirent du quartier général pour rejoindre leur position...

Quelques heures plus tard, le groupe de rebelles avaient retourné toute la ville. En effet, leur stratagème était tel que les NoRights ne savaient plus quoi faire. Xiah avait piraté le réseau des NoRights, en remplaçant la phrase qui était répétée en boucle à tous les citoyens de la ville, « No, talk, no play, no love. » par « You can talk, you can play, you can love », ce qui rendait fou de rage Kol et ses acolytes. De plus, Baby-M, Typa et Xela s'étaient infiltrés dans la base militaire des NoRights. Ils avaient comme mission de poser des bombes un peu partout dans la base. Quelques heures plus tard, environ trois heures après l'infiltration dans le camp ennemie, Lee Sun-Woong, l'ancien assistant de Typa et Kol, le chef de la ville, avait reconnu les trois fugitifs. Heureusement pour eux, ils n'étaient pas au courant de leur plan. En effet, tout le monde pensaient qu'ils étaient morts après avoir été envoyés en mission hors de la ville. Imaginez la joie que Kol et Lee Sun-Woong avaient lorsqu'ils avaient vu leur trois petits protégés... Bien entendu, les Anyband étaient entrés dans le jeu, Xiah leur avaient dit que si jamais quelqu'un advenait à les reconnaître, ils devaient absolument tout faire pour que tout le monde croit qu'ils avaient été piégés et emmenés dans une ville inconnue, où ils avaient fait de la prison. D'ailleurs tout le monde les ont cru.

Quelques années plus tard, environ 2 ans après leur infiltration, les Anyband avaient presque fini leur travail. La ville allait enfin être libérés de l'emprise diabolique de Kol. Mais malheureusement pour eux, un agent les avait pris en flagrant délit en train de trafiquer la base des données des NoRights. Celui-ci s'était empressé de tout dire à Kol avec des preuves à l'appui. La rage du chef était devenue tellement grande que tout le monde pensait que s'était leur fin à tous. Kol, avait ordonné d'emprisonner ces quatre fugitifs et de les torturer pour qu'ils parlent. Mais les Anyband n'avaient pas l'intention de dire quoi que ce soit.
Quelques semaines plus tard, Baby-M, Xela et Typa n'avaient plus la force de tenir plus longtemps. Et ils finirent par mourir sous les coups des NoRights... Avant que Xela meure, elle avait eu une vision, elle avait vu son fils ainsi que xaria, master baby et d'autres personnes qu'elle ne connaissait pas, devant Kol en train de le tuer grâce au pouvoir des quatre éléments. Lorsque la vision s'était terminé elle eut un sourire au bout des lèvres et elle mourut.

Xiah, avait appris la triste nouvelle, il était tellement énervé que rien ne pouvait l'arrêter. Alors, il prit ses jambes à son coup et s'était rendu dans la base militaire des NoRights. Bien entendu, les forces de la police qui sont les NoRights n'allaient pas laisser le jeune rebelle s'en tirer comme ça. Mais ces sbires ne pouvait rien faire face à lui. En effet, Xiah était l'un des plus forts et l'un des plus redoutés. Mais, malgré sa force et ses pouvoirs impressionnant il ne pouvait rien devant Kol ,car il maîtrisait des techniques que rares sont les personnes qui savaient les utiliser. Et À cause de cela, Xiah mourut.
En ce temps-là, seul les enfants de ces quatre fugitifs pouvaient faire quelque chose pour la ville...

Chapitre 5 : Le retour des Anyband

Quelques années après la mort des Anyband, leurs enfants, xaria, master baby et Gerro étaient fin prêt pour combattre Kol. En effet, ils avaient reçu un entrainement spécial où ils ont pu apprendre comment maitriser des techniques secrètes comme les quatre éléments. Chacun d'entre eux était spécialisé dans un élément. Master baby maîtrisait la terre, Gerro contrôlait l'air et Xaria avait pu apprendre à maitriser l'eau et le feu.
SlimThug, Imén et Ricky étaient aussi entraînés par le maitre, ils ont tous grandi ensemble et se considèrent comme des frères et soeurs. Ils avaient décidé d'aider xaria, master baby et Gerro à combattre Kol et libérer leur métropole...
Avant de se rendre en ville, le maître leur avait donné une dernière recommandation :

« Écoutez-moi les enfants, lorsque vous verrez Kol, gardez votre sang froid. Ne paniquez pas, ne laissez en aucun cas votre soif de vengeance prendre le dessus ! Ce n'est pas parce qu'il a tué vos parents que vous vous battrez contre lui ,mais pour réaliser leur rêve. Comme vous le savez, ils ont dû sacrifier leur vie pour sauver des innocents. Vous êtes dorénavant les seuls qui puissent le battre et faire revenir la joie et la bonté dans cette ville. »

Puis ils prirent la route vers la métropole, heureusement pour eux, Typa avait laissé un plan de la ville au maître. Grâce à cela, ils avaient pu entrer par effraction à l'arrière de la cité. Comme ils étaient non loin de l'usine désaffectée, l'ancien Q.G des Anyband, ils ont pu y accéder rapidement. à leur grand étonnement, les NoRights n'avaient pas l'air d'avoir trouvée cette cachette...
Après avoir fait une inspection des lieux, ils se sont mis à nettoyer le Q.G. Juste après avoir fait le ménage, ils ont commencé à lire les archives datant de la résistance, de regarder des vidéos et d'essayer de déchiffrer les notes que Xiah avait laissé avant son départ. à croire qu'il savait qu'il n'allait pas s'en sortir.

Deux ans plus tard, ils avaient mis en place un plan pour détruire Kol et ses acolytes, pour cela, il fallait que Gerro, Ricky et SlimThug entre dans la base militaire...
Gerro devait y accéder en tant que prisonnier. Pour cela, il avait un plan. Mais avant, il voulait aller dans un bâtiment abandonné, Mais pas n'importe lequel, celui où sa mère l'emmenait lorsqu'il était petit. Lorsqu'il était arrivé sur le toit, il était à bout de souffle, Gerro s'assit au milieu du bâtiment observant le soleil réchauffant son corps. Il se revoyait avec sa mère, observant le ciel. « Les ordinateurs sont proches du ciel, ils sont infinis et te réservent toujours des surprises. Jamais tu ne verras un ciel identique, jamais tu ne verras un réseau, une mémoire identique à une autre. » Sa mère avait raison, chaque jour étaient différents, nouveaux et Gerro espérait qu'ils soient toujours plus joyeux, plus beaux.

Il sort finalement son ordinateur portable de son sac et le mis à terre. Il l'ouvrit, l'alluma à sa manière bien précise. Il ne devait jamais se tromper dans le mot de passe, car s'il le faisait, il provoquerait la destruction automatique de son disque dur et perdrait ainsi toutes les données. Il se devait d'avoir mis ce système en place pour éviter que le gouvernement découvre des choses qu'il ne devrait pas savoir. Il vérifia la batterie et elle affichait sa pleine puissance : 100 %. Un regard amusé se forma sur son visage, cette expression bien particulière, bien à lui. En quelques minutes, il entra dans la base de donné du gouvernement. Aujourd'hui, il ne cherchait rien , seulement à les faire tourner en bourrique...

Ensuite il avait rejoint le Q.G pour déposer son précieux ordinateur et salua ses camarade avant de se rendre au NoRights...
« Aujourd'hui je vais les rendre fou ces NoRights ! Ils vont voir de quel bois je me chauffe ! »
Tout marché comme sur des roulettes. SlimThug et Ricky avaient aussi réussi à accéder à la base militaire sans problème, leur mission était vraiment dangereuse, entrer dans le camp ennemi ce n'était vraiment pas de tout repos. Mais pour que les habitants de cette ville retrouvent la joie de vivre il fallait absolument prendre des risques...

Les NoRights, voulaient crucifier Gerro, pourquoi ? C'est parce qu'il s'est rendu à la police en disant fièrement : « Je suis un Anyband ! Vous savez, ceux qui vous rendent fous, avec les graffitis, les piratages informatiques de votre base de données, les affiches affichées un peu partout dans la ville et quoi d'autre encore ? Ah oui le « You can talk, you can play, you can love » c'est aussi un Anyband qui a fait ça ! D'ailleurs vous ne trouvez pas que j'ai une belle voix ? » Bien entendu il n'avait pas encore terminé de parler que les NoRights l'avaient déjà, tordu de coup et envoyer en prison...

Lorsqu'il arriva à la base, là où les prisonniers était incarcérés, ses coéquipiers, SlimThug et Ricky l'avaient libéré avec une discrétion que personne ne pouvait imaginer. Ensuite ils avaient mis des bombes un peu partout dans la base militaire. Cela dura environ 3 jours. Après avoir terminé, ils avaient prévenu leurs camarades qui étaient restés au Q.G attendant leur signal, que tout était mis en place et que c'était à leur tour de jouer.

Xaria, master baby et Imén s'étaient donc dirigés vers la base militaire et avaient commencé à attaquer ceux qui s'en prenaient à eux. Des flammes, de l'eau, des tremblements de terre, les NoRights avaient droit à tout... Bien entendu, pour les NoRights, c'était du surnaturel, sur humain ou de la magie, ils n'en savaient rien ,mais une chose est sûre c'est qu'ils avaient tous eu la chaire de poule.
Quelques minutes plus tard, ils ont pu atteindre Kol, mais voilà, ils étaient tous fatigués. Combattre des milliers de NoRights ce n'était pas de tout repos. De plus, utiliser des techniques secrètes demandaient beaucoup d'énergie... En entrant dans le bureau du chef, ils étaient tous terrorisés, l'aura qu'il dégageait était bien plus forte que nos chers Anyband le croyait...

« Incroyable ! Comment des enfants comme vous avez pu tuer tant de déchets ?! C'est vraiment incroyable ! Dites-moi, c'est Shin Woo qui vous envoie ? Non, parce que vous avez l'air de connaitre des techniques secrètes comme les quatre éléments. »
Puis Kol, regarda xaria, master baby et Gerro. Il eut un sourire démoniaque en les regardant :

« Je savais que vous alliez venir ici ! Vos parents pensez que je ne me doutais de rien ! Laissez-moi réfléchir, Mes meilleurs hommes disparaissent du jour au lendemain sans aucune trace, puis tout d'un coup un groupe de résistants voit le jour. Et comme par hasard, ils connaissent la ville comme leur poche et ces mêmes personnes savent comment pirater la base des données du gouvernement. Puis, un beau jour, trois d'entre eux, reviennent comme par magie ! Le plus drôle dans l'histoire c'est qu'ils pensaient que je ne les avais pas vu sortir de la ville pour mettre leurs enfants à l'abri. C'est vraiment pathétique ! Et aujourd'hui, j'ai l'honneur de recevoir leurs enfants avec en prime leurs amis. Xiah, Baby-M, Typa et Xela doivent être aux anges ! Oups, désolé, je ne voulais pas vous offensé... » Fit Kol, en provoquant les Anyband.

Les jeunes rebelles, sentaient leur rage augmenter à chaque fois qu'il parlait, il avait osé se moquer de leurs parents ! Ils avaient plus qu'une chose en têtes c'était de le tuer. Xaria, Master baby et Gerro allait tomber dans le piège que Kol avait délibérément installé. Mais ce monstre avait oublié une chose, c'est que les Anyband n'étaient jamais seuls. SlimThug s'était souvenu du conseil que le maitre leur avait donné.

Flash Back

« Écoutez-moi les enfants, lorsque vous verrez Kol, garder votre sang froid. Ne paniquez pas, ne laissez en aucun cas votre soif de vengeance prendre le dessus ! Ce n'est pas parce qu'il a tué vos parents que vous vous battrez contre lui ,mais pour réaliser leur rêve. Comme vous le savez, ils ont dû sacrifier leur vie pour sauver des innocents. Vous êtes dorénavant les seuls personnes qui puissent le battre et faire revenir la joie et la bonté dans cette ville. »

Fin du flash back

A ce moment-là, SlimThug avait compris ce que voulait dire le maitre par « Ne paniquez pas, ne laissez en aucun cas votre soif de vengeance prendre le dessus ! » S'ils commençaient à paniquer ou laisser leur soif de vengeance prendre le dessus, ils ne pourraient pas bien utiliser leurs pouvoirs et ça serait leur fin à tous.

Le problème, c'est que quand SlimThug avait compris cela, c'était déjà trop tard, car, xaria, master baby et Gerro avaient déjà commencé à se battre contre Kol. Face à une aussi forte puissance, les trois amis ne pouvaient rien faire. Enfin c'est-ce qu'ils pensaient. Ils se sont donc cachés derrière un mur presque entièrement détruit et avait commencé à essayer de trouver un plan pour qu'ils puissent s'en sortir. Après quelques minutes, Ricky avait trouvé une solution. Si la panique et la soif de vengeance était l'une des raisons de la baisse de puissance et de précision alors cette règle devrait être la même que pour Kol. Mais qu'est-ce qui pouvait bien énerver ce sans-coeur ? Est-ce qu'il avait quelqu'un à venger ? SlimThug et Ricky n'en savaient rien. Heureusement pour eux qu'Imén avait passé son temps dans les archives. Elle connaissait tout sur Kol. Et elle en fit part à ses deux camarades. Vu qu'ils n'avaient pas beaucoup de temps, Imén leur expliqua rapidement qu'il fut un temps, quand Kol avait à peu près 10 ans, il vivait avec ses parents et sa soeur, mais voilà, un jour, alors qu'ils partaient en vacances, ils avaient eu un accident de voiture et toute sa famille a péri sauf lui...

Donc s'ils voulaient gagner ce combat ils devaient impérativement calmer xaria, Gerro et master baby. Puis déstabiliser Kol en lui rappelant son passé. Après quelques heures, ils avaient réussi à calmer leurs camarades en les projetant hors de la base,non loin de la frontière de la ville. Mais pour réussir ce coup ils avaient dû utiliser beaucoup d'énergie.
Après avoir repris leur force, Imén, leur avait expliqué comment battre Kol. Il avait donc mis un plan à exécution. Quand tout à coup le chef fit son apparition :

« Pas mal la téléportation ! Savoir utiliser ce genre de technique à votre âge c'est vraiment impressionnant ! »

« Pourquoi ? Tu aurais aimé utiliser cette technique le jour où tu as perdu tes parents et ta soeur ? » Répondit SlimThug en le provoquant.

SlimThug avait à peine fini sa phrase que Kol avait déjà commencé à l'attaquer. Un long et interminable combat avait donc commencé. Quelques heures plus tard, le chef ainsi que les Anyband étaient tous exténué, sauf Imén, elle était restée à l'arrière en train de les regarder se battre. Elle avait donc sortie son arme à feu et tira droit dans le coeur de Kol. Et le reste de la bande avait réunie leurs pouvoirs pour le mettre en miette…

Quelques semaines plus tard, le président du pays était lui-même venu féliciter nos six héros. Et il avait aussi rendu hommage à Xiah, Xela, Baby-M et Typa. Des martyres morts pour la liberté du peuple.

Épilogue :

Cinq ans plus tard, les citoyens avaient petit à petit retrouver la joie de vivre, les gens commençaient à parler, à jouer et à aimer. Quand aux jeunes rebelles, ils étaient devenus connu dans le monde entier, tout le monde ne parler que de leur combat face à Kol et son gouvernement, bien entendu, personne n'était au courant de leur pouvoir surnaturel. Suite à cela, Xaria, avait été élus présidentes du pays, quant à ses camarades ils étaient devenus ministre. D'ailleurs ils avaient réussi à mettre un peu partout dans le monde : « YOU CAN TALK, YOU CAN PLAY, YOU CAN LOVE ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://talk-play-love.forumactif.com
 
AnyStory - V4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TALK PLAY LOVE - ANYBAND :: Clan ANYBAND :: AnyStory-
Sauter vers: